Bilan – Arménie

Informations générales

Dates du séjour en Arménie: du 28 août 2011 au 4 septembre 2011

Situé dans le petit Caucase, l’Arménie est un tout petit pays qui a déjà fait partie de l’U.R.S.S. et qui compte un peu plus de 3 millions d’habitants. Il s’avère difficile d’affirmer la position géographique de l’Arménie qui est parfois située en Asie et d’autres fois, à la limite de l’Europe. Mais, en même temps, la culture arménienne ressemble en quelques points à la culture arabe. Ce pays de petit taille possède un grand héritage culturel et est l’une des plus anciennes civilisations du monde. De plus, l’Arménie est la première nation à adopter le christianisme comme religion d’État vers 301. Malheureusement, l’Arménie a connu des jours plutôt sombres. Cette nation a été victime d’un génocide de plus en plus reconnu dans le monde. Vers 1915, le gouvernement de l’Empire ottoman planifie la déportation et le massacre de plus d’un million d’Arméniens sur le territoire de la Turquie actuelle. La langue parlée est l’Arménien, qui possède sa propre écriture, et évidemment, la religion pratiquée est le christianisme. La monnaie est le dram arménien (AMD).

Le dram arménien

Coups de coeur

– La cuisine arménienne inspirée de la Géorgie du Moyen-Orient et de la Méditerranée est très bonne.

– Le lac Sevan est plutôt agréable à contempler.

Coups de gueule

– L’aridité du centre et du sud du pays.

Budget

Un lit en dortoir: +/- 14 $ CAN par personne

Un repas: +/- 5 $ CAN selon le type de restaurant

Visa: 10 $ US Possibilité de payer à l’entrée du pays. Visa sous forme de collant.

Budget quotidien: 32 $ CAN par personne

Décompte camping

3 nuits de camping

Nous avons campé à Jermuk (2 nuits) et au lac Sevan (1 nuit). Nous n’avons pas payé pour ces nuits, il suffit de se mettre à l’écart et être discrets.


Bilan de notre voyage en Arménie

Nous avons passé très peu de temps en Arménie, il est donc très difficile d’émettre un bilan juste. Toutefois, nous avons été assez impressionnés par le côté paisible du pays et l’amabilité de ses habitants. Erevan est une ville agréable et les restaurants sont variés et très bons. Mis à part les vieilles Lada, les fourgons russes et quelques bâtiments, il y a plus ou moins de traces qui rappellent que ce pays faisait partie du grand empire soviétique – moins qu’en Géorgie selon nous -. En Arménie, il y a un nombre impressionnant de vieux monastères et d’églises ancestrales à visiter. Cependant, nous avons été un peu déçus par l’aridité du pays même s’il ne faisait pas nécessairement très chaud. Nous avons passé rapidement dans le nord du pays pour se rendre en Géorgie et là, c’était possible de croire que l’Arménie fait partie du petit Caucase puisqu’il y avait moult montagnes et de belles forêts verdoyantes.

Commenter