Bilan – Chine

Informations générales

Dates du séjour en Chine: du 6 juillet 2011 au 2 août 2011

La République populaire de Chine est l’un des plus grands pays au monde et l’une des plus vieilles civilisations. L’histoire de la Chine est très vaste et constituée du règne de plusieurs empereurs. Depuis fort longtemps, les Chinois innovent en matière de sciences, d’arts et maintenant, de technologies.  En 2010, la Chine était considérée comme la deuxième plus grande puissance économique au monde après les États-Unis et devant le Japon. Ce pays compte 56 nationalités, dont plusieurs minorités ethniques, mais la plus grande nationalité est Han (environ 92%). La principale langue parlée est le mandarin suivie du cantonnais et du shanghaïen. Il existe aussi plusieurs religions telles que le Yi Jing, le taoïsme, le confucianisme, le bouddhisme, le Chan et même un peu d’islam et de christianisme. Quelques autres religions sont présentes, mais elles sont peu pratiquées. La population chinoise atteint maintenant les quelques 1 339 724 852 habitants et la densité de population est de 141 habitants par kilomètre². La monnaie de ce pays est le yuan (CNY).

Le yuan

Coups de coeur

Les campagnes de Yangshuo dans le sud de la Chine. Notre randonnée de vélo non planifiée qui a été très agréable.

– La douceur du climat dans la province du Sichuan.

– La vue spectaculaire au Mont Hua.

– L’ascension difficile, mais fort appréciée, du Mont Émei et le lever du soleil au sommet avec les moines bouddhistes.

 Coups de gueule

– La violence des Chinois, pourtant pacifiques, lorsqu’il est le temps de prendre un transport. Ils se poussent les uns contre les autres. Dans le métro de Beijing, nous y avons goûté!

– Trop de monde! La difficulté à circuler facilement dans les rues sans se marcher sur les pieds ou qu’une voiture arrive rapidement et qu’il faut se tasser pour éviter de se faire piétiner.

– Le manque d’espaces verts. L’impression d’être toujours en ville même lorsque nous étions sortis des grandes villes (notre patience en a parfois bavé une claque!)

– Les Chinois dépassent régulièrement dans les files d’attente (billets pour le transport et/ou toilettes).

Nos impressions

Les gens:

– Le respect que les Chinois avaient à notre égard et entre eux (sauf dans les files et les transports).

– Les Chinois sourient facilement: ils semblent heureux.

– La tolérance des Chinois par rapport à notre incompréhension du mandarin.

– Les Chinois ne semblent pas montrer certaines expressions en public (frustration, tristesse, etc.) Mais, dans quelques hôtels, nous avons entendu des querelles assez fortes en mandarin.

– Les gens sont pacifiques. Nous n’avons jamais vu de scène de violence. Le pays est très sécuritaire en l’occurrence.

– L’honnêteté des gens. Plusieurs petits évènements nous ont prouvé que la plupart des Chinois étaient assez honnêtes, ce qui est plaisant.

La nourriture:

– La nourriture est parfois excellente, mais parfois très spéciale. Elle est souvent épicée et contient peu de viande (surtout du gras et des morceaux non identiés de cartilages ou de tendons). Il y a beaucoup de repas de nouilles et de riz.

– Les Chinois peuvent manger des nouilles le matin, le midi et le soir. Ils aiment bien les soupes chimiques comme des Ramen.

Les moyens de transport:

– La facilité et la rapidité des moyens de transport malgré la grande distance à parcourir. Les bus sont beaux et confortables. Nous avons eu la chance d’avoir un sleeper de grand luxe entre les villes de Xi’an et de Hohhot.

– Contrairement aux hôtels (guest house), plusieurs moyens de transport, surtout le train, sont malpropres. Il y a plein de déchets par terre. Il n’y a pas de poubelle: ils lancent donc leurs déchets sur le sol et le préposé du train sort son balai et son sac à poubelle et ramasse le tout plus tard.

– L’expérience peu agréable du métro de Beijing (mais peu dispendieux, environ 040 $). Trop de rats dans une cage, ça ne fonctionne pas!

La communication (langue):

– La grande difficulté à communiquer. La plupart des Chinois parlent peu l’anglais. Et pour nous, lire et parler le mandarin est quasiment impossible! C’est très difficle à comprendre et à apprendre. Il faut des années! Donc, non, nous n’avons pas appris le mandarin et nous avons souvent gesticulés. Une chance que certains bons samaritains chinois, qui parlent anglais, sont venus nous aider pour prendre des autobus ou pour acheter des billets de train.

Le logement:

– Les hôtels sont vraiment propres: les lits, les salles de bain, etc.

– Les logements sont plus dispendieux que nous pensions. Mais nous avons pu respecter notre budget quotidien quand même.

L’habillement:

La plupart des Chinois s’habillent en Occcidentaux et plusieurs tentent d’imiter le style japonais, mais ça ne fonctionne pas toujours.

– Plusieurs Chinoises portent des robes en dentelle (kitch) et certaines, carrément des minis minis jupes. Presque toutes les Chinoises se promènent avec leur parapluie quand il fait soleil et quand il pleut (la grande majorité du temps).

– Plusieurs Chinoises mettent des bas de nylon dans leurs souliers à talons hauts.

– Lorsqu’il fait très chaud, certains Chinois lèvent leur t-shirt jusqu’aux aiselles (replié).

Les toilettes:

– Évidemment, les toilettes sont asiatiques (position accroupie). Attention aux coeurs sensibles! La plupart des toilettes publiques sentent fortement l’urine. Cela est probablement dû à l’utilisation très fréquente des toilettes. Souvent, il n’y a pas de porte pour les toilettes. Tout le monde peut donc voir les activités de toilette de leurs voisins. Une chance que les gens regardent le sol la plupart du temps!

– La plupart des toilettes publiques sont non payantes.

Contrastes culturels

Les hommes chinois ont un grand contraste culturel avec nos bonnes manières. Ils fument dans les autobus et les trains, ils crachent partout (dont sur le sol des autobus et des trains) et finalement, nous avons remarqué à plusieurs reprises que certains se décrottent allègrement le nez avec leurs doigts. Le comble: plusieurs mangent leurs crottes de nez après!

– Plusieurs parents laissent leur enfant uriner sur le bord d’un boulevard ou carrément dans les poubelles d’un restaurant. Ça aussi, nous l’avons vu maintes fois.

– La liberté d’expression restreinte. Les manifestations publiques sont interdites en Chine. Nos médias canadiens (et internationaux) sont bloqués comme Radio-Canada, Cyberpresse, etc. Facebook est évidemment bloqué.


Budget

Le coût de la vie en Chine est encore très abordable et convenable pour les voyageurs à petit budget. Cela pourrait changer dans les prochaines années et augmenter considérablement.

Une chambre: +/-  15 à 20 $ CAN pour deux personnes

Un repas: +/-  2 à 5 $ CAN par personne

Visa: 80 $ CAN à partir du Canada. Il faut maintenant obligatoirement passer par une agence pour l’obtenir. Visa sous forme de collant.

Budget quotidien: 36 $ CAN par personne

Décompte camping

5 nuits de camping 

Nous avons fait du camping près de Yangshuo (1 nuit), à Ping’an (2 nuits) et au Mont Émei (2 nuits). Mis à part le resort sur lequel nous sommes tombés par hasard, près de Yangshuo, il n’y avait pas de terrain de camping. Nous avons donc dû improviser ou demander la permission pour dormir sur le terrain d’une auberge de jeunesse à Ping’an.

Bilan de notre voyage en Chine

La Chine est un vaste pays aux multiples attractions à découvrir. Il y a autant le côté historique que culturel ou religieux. Pour découvrir le patrimoine naturel, de moins en moins présent, il faut réellement sortir des sentiers battus et se rendre à la campagne. La Chine est un pays facile à visiter étant donné la grande disponibilité des transports à tout moment de la journée. C’est un pays riche en histoire et il y a de nombreux musées, bien organisés, qui attendent les touristes, de toutes les nationalités, à bras ouverts. Les Chinois sont très gentils et accueillants. Malheureusement, nous aurions aimé leur parler davantage, mais la barrière linguistique est très grande. Malgré tout, ils ont toujours été conciliants et se montraient collaboratifs pour nous aider par la gestuelle. La masse de monde est très imposante et s’est avérée notre plus grande difficulté. En général, nous avons apprécié notre séjour en terre chinoise. La facilité et la modernité ont été bien appréciées en ce début de voyage. Nous suggérons ce pays à quiconque qui est intéressé à l’histoire orientale, à un monde similaire au nôtre par la modernité, mais qui présente des contrastes culturels importants par moment. Les voyageurs qui aiment être bien planifiés et qui apprécient les transports rapides et efficaces, allez en Chine, vous serez réjouis. Les Chinois sont sympathiques et calmes, malgré leur grand nombre, ce qui fait en sorte qu’il est possible de bien profiter du pays et de ses attraits sans craindre l’insécurité ou la malhonnêteté.

 

 

1 commentaires

  1. Les Sales Gosses

    Hey vous aut’
    Heureux de voir que vous avez trouve des substituts a l’airag ! Apres un mois d’intense de chinoiseries nous prenons la route du sud pour, enfin, atteindre la mer ! Marie a deja enfile son petit itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit, bikini. Qu’elle mettait pour la première fois. Et v’la qu’on se retrouve coinces entre Ketsana a l’Est et Nesat au sud, deux mechants typhons en robe de pluie. Profitez du temps et des gens comme vous avez commencez. On se voit au Venezuela.

    Prenez soin de vous, on suit vos quebecoiseries.

    Regis et Marie

    Répondre


Commenter