Athènes

3 commentaires
Tags: ,
Mis en ligne le01 Nov 2011 dans 08-Grèce

Kalimera (bon matin)!

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, Athènes (Αθήνα) a toujours sonné comme une grande ville classique, propre de son marbre blanc, un peu ennuyeux, quoi! Mais, il y a un bémol, ce n’est pas tout à fait cette ambiance qui domine ici! C’est même une ville de grands contrastes où la lumière côtoie la noirceur.

Les rues d’Athènes sont sales et lorsque ça ne sent pas l’égout, c’est le vieux poisson qui prend le dessus ou l’urine qui monte au nez. Les va-nu-pieds à longue barbe et aux talons noircis sont accroupis un peu partout, des gens fouillent les poubelles ou dorment sur les bancs de parcs. Plusieurs nous semblent louches, la grande majorité est, par contre, affairée dans l’anonymat des villes. C’est une ambiance de pauvreté, de junkies et de croque-mitaine, mais nous ne sentons pas la menace du crime outre mesure. On dirait une ville laissée à elle-même qui pourrait basculer dans l’anarchie s’il fallait que les choses s’aggravent.

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Graffiti, Acropole

Quand nous tournons un coin de rue, près de l’Acropole, nous apercevons également des chics retraités attablés devant des biscottes tartinées de mousse aux crevettes et servis par des hommes en veston. Puis, nous tournons l’autre coin de rue et des musiciens sans le sou tentent de s’en sortir au milieu d’itinérants et de marchands de babioles. Quand nous nous mettons à gravir la colline de l’Acropole, la lumière renaît soudainement et toute la beauté antique du lieu s’offre à nous. Échafauds en prime!

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole, Parthénon

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole, Parthénon, échafaud

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole, Théâtre de Dyonysos

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole, Parthénon

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole, Érechthéion

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole, Parthénon

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Acropole, Parthénon

Grèce, Athènes, grec, grecque, chroniques du vaste monde, novembre, 2011, voyage, Québecois, Québec, Agora

Nous sommes bien sûr saisis par la beauté de ce lieu, berceau de la civilisation occidentale où est née la démocratie. Nous imaginons Platon et Aristote, les premiers jeux olympiques, etc. J’aurais bien aimé effectuer un petit jogging en direction de Marathonas (Marathon), mais c’était beaucoup trop crade pour se faire. J’ai donc dû abandonner ce rêve d’apprenti-marathonien! Ensuite, nous avons redescendu l’Acropole et avons rapidement retrouvé les rues très peu éclairées et pleines de vieilles gommes noircies sur le béton des trottoirs. Venir à Athènes avec un groupe scolaire ne doit vraiment pas être évident, surtout aux heures indues.  Nous filons avec célérité vers notre lit avant que les cyclopes dépravés et les centaures débridés accourent à nos trousses. Après réflexion, les monstres sont effrayants et comme le cyclope est un monstre, il est effectivement très effrayant!

P.S. Pour les ceux qui ne dorment plus, le père Fouras ne vous a pas oubliés. La réponse à la dernière énigme était: turc!

Nous nous revoyons dans la très charmante Istanbul après un bref saut de puce au-dessus des nuages. Mais, nous nous revoyons surtout après nous êtes fait séquencer notre génome une autre fois à l’aéroport!

Que votre moustache se porte bien!

– François

A VOIR: Album photo d’Athènes


3 commentaires

  1. Alex

    Salut Rotchopopoulos et Karinoulopipoplos!

    «Les rues d’Athènes sont sales et lorsque ça ne sent pas l’égout, c’est le vieux poisson qui prend le dessus ou l’urine qui monte au nez.» Très peu invitant, mais triste réalité. Devrais-je me contenter de manger mes olives kalamata du Costco ?!?!

    La vie est un cadeau mes amis, chaque pas, chaque bus, chaque ville, ce sont tous des cadeaux pour vous, pour nous. Merci, ces récits sont pour moi, et pour tous vos lecteurs, une source de bonheur intarissable.

    Rotch, j’ignore comment se porte ton rasoir, mais s’il doit prendre congé, je t’invite à supporter la cause :

    http://www.movember.com/m/1997336

    Salutations,

    Αυτός ο δρόμος θα σας οδηγήσει σε νέα μονοπάτια

    Al

    Répondre
    • Salut Alex! Merci pour tes mots, ça nous donne une bonne poussée!

      Bien sûr j’embarque dans ton projet de moustache (dès que je réussi à faire marcher ce maudit wifi d’aéroport!) Au moins il y a un polisseur “professionnel” de chaussure et une salle réservé pour la prière. J’y vais de ce pas!

      Oui je l’espère aussi que cette route nous amènes bien des belles choses!

      A+

      Répondre
  2. Louis

    Hé les moustachus!
    C’est bien cette petite escapade en Grèce, toujours un plaisir de vous lire. Ce doit être plutôt rude avec la crise, comme vous l’avez mentionné. Mais là, pause sur l’occident, j’ai bien hâte de vous relire en terres turques, et aussi très bientôt depuis un autre berceau, celui des hommes!
    Que la chance et l’instinct restent avec vous!

    PS. Pour le père Fouras, faudra nous faire nous creuser les méninges un peu plus 🙂

    Répondre


Commenter