Delphes

2 commentaires
Tags: , , , ,
Mis en ligne le29 Oct 2011 dans 08-Grèce

 γεια σου! Yasu!

Les évadés québécois saluent les liseurs des chroniques du vaste monde du fond des cités grecques!

Hé oui, nous sommes encore dans ce petit pays européen, mais pour peu de temps encore puisque nous filons sous peu vers la grande Athènes, le berceau de la civilisation occidentale, avant de prendre un vol pour effectuer un retour en territoire ottoman. Et elle nous intrigue, cette grande Athèna, avec tous les commérages que nous entendons à son sujet. À suivre.

Finalement, je sens que vous trépidez d’envie de savoir si cette Grèce, tant aimée et idolâtrée par tous, est mieilleuse ou hostile. Il faut croire que ça dépend du point de vue. Elle est mieilleuse, car beaucoup plus charmante que je ne l’aurais cru. Ses belles forêts, sa température clémente, ses vastes plantations d’oliviers, ses montagnes impressionnantes nous émoustillent. Sans parler de sa mer, limpide aux reflets aigre-marine, une vraie beauté! Je n’aurais pas imaginé que la mer Merditerrannée était si radieuse et cristalline malgré les nombreuses images que j’avais pu apercevoir auparavant. Moi qui la croyais stéréotypée et mit sur un piédestal! Cette mer  n’est effectivement pas imbue d’elle-même: elle est réellement à la hauteur de ce que l’on peut s’imaginer! C’est une déesse tout à fait splendide! La Grèce est donc mieilleuse pour toutes ces raisons.

Vue sur une baie dans la péninsule de Pélion l’instant d’un bref rayon de soleil.

En revanche, elle est hostile cette Grèce en crise. Vous auriez cru qu’une Grèce ravagée par les déboires financiers serait plus avantageuse pour notre portefeuille? Et bien, nous aussi. Et une Française rencontrée également. Mais, c’est plutôt la crise de notre compte bancaire qui a retenti. Hé oui, avec sa “faillite” tant médiatisée, la Grèce augmente ses prix pour compenser les pertes: la nourriture est dispendieuse et les autobus, aïe! aïe! aïe! Un vrai raz-de-marée qui emporte nos Euros sans pitié! Et les hôtels? Quasiement impensables pour nous. Heureusement, plusieurs campings sont encore ouverts…

Elle aura également été hostile pour la température, mais je ne vous ferai probablement pas pleurer avec le temps maussade de fin octobre. Et oui, nous y avons goûté! Nous sommes allés sur la péninsule de Pélion pendant plusieurs jours en souhaitant apercevoir le bout du nez de ce qu’on appelle un rayon de soleil. Espoirs perdus: il aura plu et fait froid plusieurs jours. Sans compter que nous avons dû passer trois jours à attendre un bus par-ci, un bus par-là pour se butter à des campings fermés et des autobus passant deux fois par jour dans des petits villages éloignés. Une bonne suggestion pour ceux désirant visiter la Grèce: armez-vous d’un bon budget et louez un char! Vous y trouverez davantage votre compte!

Malgré tout, nous poserons notre crèche de tente dans le seul camping ouvert de Pélion et nous relaxerons en lisant, en écoutant des films, en se baladant dans les environs et en observant cette mer bellotte. Nous cuisinions nos plats, équipés de notre brûleur et de notre gamelle et entourés d’une tralée de chats errants affamés. Et puis, après quoi, nous étions quand même très confortables dans ce camping de gentils retraités! Le calme plat et la sainte paix!

Puis, nous nous sommes ensuite dirigés vers Delphes au moment où le beau temps a décidé de sortir de sa torpeur.

Située au pied du mont Parnasse, la petite ville touristique de Delphes est plutôt sympathique. Son site archéologique, très convoité par les touristes, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Pendant longtemps, Delphes était un lieu sacré, un symbole du monde grec où s’exprimait l’oracle d’Apollon. De nombreux Grecs partaient en pèlerinage dans cet endroit et encore aujourd’hui, ce sont des millions de visiteurs qui rendent hommage à ce site historique chaque année. C’est aussi un sanctuaire panhéllenique où les Grecs pouvaient assister à divers jeux sportifs – style jeux olympiques -. Lors de notre passage, nous avons pu admirer le stade où se déroulaient les prouesses des sportifs grecs au 5ième siècle avant JC. Incroyable, mais vrai! Nous pourrions encore y donner un spectacle du lancer du poids et du javelot. Ça alors!

Sous le soleil d’automne et le ciel bleuté grec (hourra, enfin!), nous avons également observé les restes du sixième temple dédié à Apollon datant du 4ième siècle avant JC.

Et il ne faut pas oublier le prestigieux amphithéâtre, presque impeccable, qui offre une vue imprenable sur les environs et le temple d’Apollon. Il aussi existe depuis des lustres puisqu’il date du 4ième siècle avant JC.

Nous avons quitté Delphes en même temps que le camping fermait ses portes. Nous étions les derniers clients.

Hormis le fait que nous ne puissions pas nous déplacer beaucoup dans ce pays vu le prix exorbitant des transports – je le souligne à nouveau – , nous avons aimé pénarder tranquillement en Grèce continentale avant de passer l’hiver au chaud en sol africain.

Athènes nous attend, suivie de Constantinople, où nous devrions rencontrer Mireille, une amie et la tendre de mon vieux pote Antoine.

À la prochaine lecture!

– Karine, la future Athénienne

À VOIR: Album photo de la péninsule de Pélion et de Delphes


2 commentaires

  1. Al

    Merci!!! J’ai une soudaine envie de Feta!!!

    Répondre
  2. Joelaindien

    Hello,

    je viens de parcourir votre site, c’est un gros travail intéressant, bravo !

    J’aime beaucoup le ton et les belles photos.
    Et puis, c’est toujours très étonnant pour nous, français de voir des gens qui parlent notre langue, mais qui viennent du Canada et qui trouvent donc que l’Europe c’est tout petit! (la grèce en l’occurence lol )

    De mon côté,je m’y suis mis aussi, à raconter mes meilleurs souvenirs de voyages, d’une manière un peu différente (http://messouvenirsdevacances.over-blog.com/)
    Je débute également et si vous avez des critiques ou des remarques, elles sont les bienvenues !

    Je viens aussi de mettre en place une rubrique “partage”.
    Le principe est que les internautes m’envoient quelques photos sur un site qu’ils choisissent, et je fais le texte associé.
    Cela permet d’avoir un regard croisé original, et les premiers qu’y s’y sont mis sont super contents.
    Si cela vous dit, je vous enverrai quelques exemples.
    Je met bien sûr un lien en retour sur ton site quand je publie l’article, ce qui permet d’améliorer le page rank et ton référencement de votre site

    Bonne soirée

    Joelaindien

    Répondre


Commenter