Antsirabe

Un commentaire
Tags: ,
Mis en ligne le14 Fév 2012 dans 12-Madagascar

Salut les lecteurs des chroniques malgaches!

Toujours en haleine avec les dernières péripéties rocambolesques? Je ne vous cacherai pas qu’après les rudes épreuves de notre journée à l’allée des baobabs – voir dernier article -, nous avions besoin de nous remettre les méninges à la bonne place! Nous sommes donc allés faire une virée dans la jolie ville d’Antsirabe avant de poursuivre notre chemin sur la piste malgache. Hé puis, qui dit Antsirabe dit ville d’artisans à Madagascar donc nous utilisons nos dernières grenailles d’énergies et visitons dans quelques kiosques d’artisans à gauche et à droite.

Antsirabe,women, femmes, Madagascar, voyage, tour du monde, Québecois, blog, Québec, Chroniques du vaste monde, 2012

La touriste en moi a mis le grappin sur de beaux papiers antemoro et de superbes sourires d’artisanes!

Antsirabe, papier, antemoro, Madagascar, voyage, tour du monde, Québecois, blog, Québec, Chroniques du vaste monde, 2012

Fabrication du papier antemoro.

Antsirabe, paint, peintre, tableau, Madagascar, voyage, tour du monde, Québecois, blog, Québec, Chroniques du vaste monde, 2012

Attention! Peintre à l’œuvre. Prière de ne pas déranger. Oups…

Pousse-pousse, Antsirabe, ville, city, Madagascar, voyage, tour du monde, Québecois, blog, Québec, Chroniques du vaste monde, 2012

La ville est également bondée de multicolores pousse-pousse, un moyen de transport fort rudimentaire qui fait office de taxi. Ce sont des charettes à bras tirés par des Malgaches qui courent la ville d’un bout à l’autre. Et les « chauffeurs » doivent absolument posséder une immatriculation et un permis de « tirer », assez cocasse!

Les rues ont un look spécial à Antsirabe, vu nulle part ailleurs à Madagascar.

Girls, Fille, enfant, kids, Madagascar, voyage, tour du monde, Québecois, blog, Québec, Chroniques du vaste monde, 2012

Une maman heureuse et sa pouponne.`

Avant de se pointer le bout du pif sur cette grand île sanctuaire, les vétérans de voyage nous avaient formellement avisé que les mois de janvier et février étaient les pires pour visiter Madagascar: cyclones, pluies intensives, chemins fermés par la boue, etc. Hé bien, faut croire que nous avons été chanceux puisque nous avons eu à peine de pluie et que les cyclones ont passé derrière nous…sauf le fameux cyclone Giovanna qui nous est arrivé comme ça, sans crier gare, en plein front! Bing ba dam! Toute la nuit, le vent a soufflé à décorner les boeufs ou plutôt à faire décoller une partie de la toiture! Non, sans blague, le lendemain, les coups de clous n’ont pas chômé dans le voisinage. Une chance que nous étions en ville et que les maisons sont solides! N’ayant plus d’eau courante ni d’électricité, nous avons décidé de prendre le premier taxi-brousse menant à Antananarivo, la capitale. Pour se faire, nous avons dû traverser la ville et nous rendre compte de la grandeur du cyclone. Il y avait des arbres couchés partout et des fils électriques par terre. Seulement quelques « chauffeurs » de pousse-pousse en poncho étaient là pour nous hurler à plein poumon: « Pousse-pousse monsieur?!? Pousse-pousse madame!?! » Ils ont dû trouver les vazas têtus de se promener trempés à lavette en pleine tempête et déterminés à heler le premier taxi-brousse qui pouvait passer cette journée-là! Ben, les vazas l’ont eu leur transport et ils sont retournés dans la grande ville en chair et en os malgré les nombreux arbres cassés obstruant par-ci et par-là la route nationale (RN 7).

Et voilà, vos deux chenapans en cavale ont survécu et vous saluent de tous leurs membres intacts!

Bonne tempête de neige!

– Karine

À VOIR: Album photo d’Antsirabe


1 commentaires

  1. Oncle François

    Allons voir si on doutait que vous passeriez à travers cette petite tempête. On vous sait plus fort que ca. Mais, je susi bien content du résultat.Moi je n’aurais pas changé de place. Bonne continuité on vous lis toujours.
    En passant Karine, on l’a eu notre 1ere tempète de neige. J’ai skier dans la poudreuse ce matin…..woooooooow! que d’émotion. Pis François, il ne feront pas les séries nos canadiens. Ils s’enlise dans le classement.

    CIAO!!!

    Répondre


Commenter