Kuala Lumpur

7 commentaires
Tags: , , , ,
Mis en ligne le28 Fév 2012 dans 13-Malaisie

Selemat datang en Malaisie!

Hé oui, après un vol de nuit qui nous a amenés en escale à l’île Maurice, nous voilà en Indochine ou plutôt, en Malaisie! C’est un retour fort apprécié puisque c’est la troisième fois que je mets les pieds dans la splendide ville de Kuala Lumpur qui signifie « confluent boueux ». Et la fille n’est pas du tout écœurée, ça non! De 1) nous remettons les pieds dans la civilisation avec les magasins, les fast food, les transports décents, la ville, wow! De 2) nous retrouvons des cultures que nous connaissons bien: indienne, malaise et chinoise. Un rappel de notre voyage de 2007! De 3) les gens nous fichent la paix et nous pouvons nous balader paisiblement en ville! Yahou!

Le Merdeka Square de Kuala Lumpur.

Les tours jumelles Petronas.

Un rappel de l’Inde avec ce temple hindou. Nous nous sommes régalés aux restaurants indiens à Kuala Lumpur à s’en licher les babines! Quels repas et quels souvenirs!

Un rappel de la Chine avec ce temple coloré nous remémorant ceux visités à Pékin au début du périple.

Ces monuments musulmans nous rappellent la Turquie, la Jordanie et l’Indonésie. Nous sommes vraiment contents d’entendre à nouveau les chants des mosquées.

Pendant notre virée dans cette superbe ville, nous en profiterons pour visiter le Bird Park et le Butterfly Park du parc Taman Tasik Perdana de Kuala Lumpur.  Les amateurs de nature que nous sommes ne sont pas rassasiés, ils préfèrent la campagne à la ville malgré toutes les commodités que celles-ci nous donnent! Ce grand parc est superbe et me rappelle les grandes forêts humides de la Malaisie qui abritent de nombreux oiseaux, papillons et insectes incroyables. Les souvenirs resurgissent de ma mémoire et les balades que nous faisons dans ces endroits sont magiques malgré l’important nombre de touristes. Le seul point qui nous attriste est le fait que certains oiseaux très rares sont mis en cage. Mais, les grands oiseaux Hornbill et d’autres espèces pouvaient heureusement voler à pleines ailes dans les volières! Venez visiter ces beaux parcs avec nous…

Nous qui pensions nous reposer à Kuala Lumpur, c’est plutôt le contraire qui s’est passé! Mais nous étions tellement fascinés par ce retour à la « civilisation » et cette ville palpitante que nous en avons oublié notre fatigue.

Les prochains articles contrasteront définitivement avec l’Afrique.

Nouvelle-Zélande, attache ta tuque, on arrive!

– Karine

A VOIR: Album photo de Kuala Lumpur


7 commentaires

  1. Marie-Line

    Magnifiques photos!! C’est toujours un plaisir de vous lire et de vous suivre à distance!

    Répondre
    • Salut Marie-Line,
      Toujours contente de lire tes messages sur le blog, toujours au rendez-vous! Avec toute cette lecture, ces enseignements et ces projets de maîtrise, tu trouves encore le temps, hyper-bionique-femme! Je lis tes chroniques port-cartoises, c’est plaisant d’avoir des nouvelles!
      À la revoyure!

      Karine

      Répondre
  2. Maryse

    Miammm, les bons resto indiens de Kuala Lumpur… Régalez vous pous nous:)

    Répondre
  3. Louis

    Wow malade la photo des tours! Bon vous semblez heureux de changer d’air, content que le choc soit plutôt positif alors! Vous êtes où en N-Z?

    Répondre
    • Oui Kuala Lumpur est une très belle ville variée, avec ses communautés indiennes et chinoises, grands parc, etc. Istanbul reste notre mégapole préférée mais #2 je mettrais KL et Moscou #3. Ça peut changer car je viens de voir ce matin qu’il y a une ville Stoke sur l’île du Sud de la NZ. Watch out!

      Répondre
  4. GILLES

    Merci de nous partager ses beaux moments et de nous faire co-naître vos états d’âmes, Nous vous accompagnons dans chacun de vos déplacements et nous pouvons vous dire que nous l’apprécions. On espère que votre appareil photo tienne le coup….
    Nos amitiés a vous deux…

    gilles et johanne

    Répondre
    • Merci Gilles, les oiseaux reviendront aussi bientôt dans le nord. Toujours un plaisir de te savoir fidèle au poste.
      François

      Répondre


Commenter