Saveurs – Vénézuela

NOURRITURE LOCALE

Laulao, patates épicées et banane plantain. Le Laulao catfish (Brachyplatystoma vaillantii) est un grand poisson du fleuve Orénoque.

Du yogourt fait dans le socialisme (“Hecho en socialismo”). Bon goût.

Mamon, un fruit doux avec un gros noyau. Ça goûte un peu le lychee.

Poulet, riz et bananes plantains frites. Typiquement vénézuélien!

Arepa de queso. Ce pain frit avec du fromage est appelé arepa. Il peut se manger avec des saucisses, des oeufs ou du poulet à l’intérieur. Les Vénézuéliens en raffolent, c’est le met national.

Piranhas frits. Non, ce n’est pas coutume au Vénézuéla de manger ces poissons à longues dents. C’est davantage pour impressionner le touriste.

Madrona, un fruit mi-acide, mi-sucré. Le noyau est très gros et il n’y a presque pas de chair à manger (le blanc).

Boeuf rosé (douteux), pâtes à l’huile (pas vargeux), bananes plantains (hé oui, encore) et coleslaw. La salade coleslaw est assez populaire au Vénézuéla il faut croire et presque la seule sorte de salade mangée. En fait, les Vénézuéliens ne semblent pas manger beaucoup de légumes.


BOISSON

La doucereuse bière locale Polar.

Ron Pampero y Ponche Crema au café (ingrédients: sucre, alcool, lait, café et oeufs).

Commenter