Göreme

10 commentaires
Tags: , ,
Mis en ligne le06 Oct 2011 dans 06-Turquie

Hoş geldiniz! Bienvenue au Cappadoce!

Je sens que vous êtes curieux de savoir comment s’est terminée notre aventure sur le bord de l’autoroute vers Aksaray. A) Est-ce que nous avons été attaqués? B) Avons-nous été bouffés par des serpents affamés? C)  Avons-nous dormi comme des bébés pour ensuite tomber sur un bon samaritain? Allez, vous le savez, c’est la réponse C)! Hé oui, gros sacs sur le dos, nous avons cogné à la porte d’un dix roues arrêté et lui avons demandé en auto-stoppeurs sans malice : « Merhaba. Aksaray? » Le monsieur de répondre : « Evet » et de nous faire signe de monter à bord, le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Il devait être heureux, car il ne semblait pas avoir dormi de la nuit, lui. Ce gentil monsieur essaie de nous jaser ça en Turc, mais nous ne pouvons que baragouiner les quelques mots que nous connaissons. La balade fut agréable et accompagnée du couinement de la suspension finie qui nous empêchait d’atteindre plus de 60 kilomètres/heure. Arrivés à l’otogar de la ville attendue, notre âme charitable nous lance une poignée de petits Coke turcs : il nous chouchoute comme un mononcle gâteux, ça alors!

La ville d’Uçhisar, surplomblant Göreme, au lever du soleil.

C’est dans un paradis lunaire, irréel et époustouflant pour le commun des mortels, que nous posons notre arsenal de voyage. Nous sommes maintenant dans la vaste vallée de Göreme au Cappadoce. Oui, Göreme est assez touristique, mais tout de même plaisant et assez tranquille en octobre. En plus, nous trouvons un site de camping sympathique pour peu de bidous. Un vrai havre de paix qui sert des déjeuners pour des peanuts. Affamés comme des hyènes, nous passons en mode «  faire des réserves de graisse pour l’Afrique » et nous nous goinfrons comme de vraies brutes. C’est l’été indien ici aussi vous savez, un temps chaud le jour et frais la nuit. Un bel automne turc qui nous permet de profiter de la piscine extérieure. Par-dessus le marché, elle offre de bonnes sensations de frissons en y mettant le pied, ça dégourdit le corps et l’esprit disons!  Nous nous y prélassons comme de vrais mollassons couchés sur la paillasse de plastique bleue flottant sur l’eau. J’ai fait de moi une vraie Miss Club Med, ce qui est assez paranormal! La baignade et la détente étaient trop tentantes après ces trois mois de voyage, il fallait bien en profiter!

Puis, impressionnés par le paysage de pitons rocheux à perte de vue, nous butinons à gauche et à droite dans la vallée du parc national de Göreme, encore un lieu bien galbé inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Partout, il y a d’étranges maisons incrustées dans les parois rocheuses dans le pourtour de la ville. Ça n’a pas pris de temps avant que nous emboitions le pas pour explorer le coin avec curiosité. Quel étrange environnement, mais tellement fascinant!

Le premier matin, un « POUCH POUCH » sourd sonnait étrangement à nos oreilles pendant que nous dormions. Éméchée et l’œil collé, j’ai sorti de la tente et j’ai presque fait une rencontre du quatrième type: un ballon volant! Il était juste au-dessus de ma tête et pas à 1000 mètres! Tout près! Ça fusait de toutes parts et ça se multipliait à une vitesse incroyable! Il y avait une citée de montgolfières errantes dans le ciel de Göreme, génial!

Puis, quelques jours après notre arrivée dans le Cappadoce, nous sommes allés visiter le musée de plein air de Göreme. Évidemment, il y avait des touristes à profusion, mais nous étions là pour contempler de vieilles fresques chrétiennes datant du 5e et du 12e siècles. La plupart étaient tellement usées par l’âge que nous ne voyions rien. C’était un peu décevant. Plus tard, nous saurons qu’il y en avait peut-être des belles dans une cathédrale, mais il fallait payer un surplus. Il va sans dire que le musée est impressionnant puisqu’il est à l’extérieur et que les églises, très âgées, sont en fait des sortes de caves. En même temps, nous avions marché beaucoup dans les différentes vallées du Cappadoce et le musée nous semblait moins spectaculaire que nous l’aurions souhaité. Pour ceux qui désirent visiter un jour cette formidable région, il serait préférable de commencer par le musée.

Musée de plein air de Göreme.

Fresque inédite croquée par François avant de se faire avertir. Nous ne le savions pas que la photo était interdite! (Sourire de gentils touristes dociles et inoffensifs).

Hey, à vous voir l’air, on dirait bien que le Cappadoce vous a plu, non? Suite sous peu, promesse turque!

Görüşürüz! À bientôt pour de nouvelles péripéties cappadociennes!

Bon été indien à tous!

– Karine

À Voir: Album photo de Göreme


10 commentaires

  1. Louis

    Hé je viens de voter pour la Jordanie 🙂 Il était tout seul et en plus il est en théorie le prochain, si les plans tiennent toujours. Je vais aller de ce pas me mettre à jour dans vos aventures!

    Répondre
    • Francois

      Merci il était pauvre et esseulé le petit Jordanie et pourtant ça m’a l’air prometteur! On devrait acheter un billet d’avion pour y arriver début mi-novembre

      Répondre
  2. Louis

    Vraiment épatant cette région de la Turquie!
    Les photos avec les montgolfières sont complètement surréelles et magnifiques!
    Lâchez pas, c’est toujours un succès lire votre blogue!!!

    Répondre
  3. Richard

    Wow!

    Répondre
  4. Marie-Line

    Trois mois déjà sur la route du monde??? C’est fou comme le temps passe vite! Parlant d’été indien, tu ne me croiras pas, mais il a fait 27 degré Celcius aujourd’hui à Port-Cartier… J’ai fait la sieste au soleil après une semaine de froideur et de quasi gel au sol!!!
    Bonne continuation, c’est très agréable de vous lire!

    Répondre
  5. Manon

    Salut les aventuriers je vous suis depuis le départ et vous êtes bien chanceux profitez en au max c’est merveilleux jde vous suivre a travers le monde je vous embrasse et bonne route bisou xxx

    tante Manon

    Répondre
    • Karine

      Salut Manon,
      Hé bien, c’est super d’avoir des nouvelles de Cookshire! Hihihi! Et c’est plaisant de savoir que plusieurs St-Cyr suivent notre aventure.
      Nous aussi, on t’embrasse et merci pour ton message intéressant.
      Salut Sonia et Yvan pour moi et le reste de la famille!
      Karine xx 🙂

      Répondre
  6. gilles

    francois et karine

    c est un plaisir de voyager avec vous, la magie des mots qui transportent plein d image nous impressionne

    merciiiiiiii

    Répondre
  7. Odile

    Eh oui, on est curieux et impatient de vos aventures, on aime lire vos chroniques… Récits concrets et pittoresques – superbes photos. Un blog très sympathique à suivre. Tous mes encouragements pour cette longue route. Prenez soin de vous. Odile, maman de Régis “le Québecois de Mongolie”

    Répondre
    • sophie

      toujours aussi interessant de vous lire lacher on vous aimes bien 🙂

      Répondre


Commenter