Après d'énormes problèmes avec l'écho: Hélène prend enfin position

Helene Fischer (33 ans, "jeu de couleurs") ne commente généralement pas les questions politiques ou sociales actuelles, mais la Schlager-Queen ne s'en occupe pas non plus: dans une longue déclaration sur Facebook, elle commente les événements autour de l'écho et donc à Kollegah (33) et Farid Bang (31). Elle a trouvé "inapproprié et honteux" de les voir tous les deux sur scène lors de la cérémonie de remise des prix. Ils ont offert un podium à leurs textes pompeux, antisémites, homophobes et féminins.

"Si la violence, la haine et la colère doivent donner une telle présence"

"Gagner l'écho est peut-être une chose, les deux se produisent également là-bas et pour que leur spectacle soit terminé, je l'ai trouvé personnellement oppressant", a écrit Fischer. Il était dommage que cette provocation provoque autant de promotion. Elle espère sincèrement que les responsables vont repenser la mise en œuvre de l'écho selon lequel ils ont clairement franchi une frontière éthique. On aurait dû penser à l’avance "si la télévision, une présence aussi importante que la violence, la haine et la colère, doivent être prises en compte".



Fischer a également adressé ses paroles aux fans de Kollegah et de Farid Bang: "À tous les adeptes de cette musique, aussi ésotérique que cela puisse paraître, j'aimerais envoyer de la lumière et de l'amour." Normalement, elle éviterait de faire des déclarations sur des sujets autres que sa musique, mais cela la garderait tout simplement occupée. "Puisque je suis bien conscient de ma responsabilité d'artiste et peut-être de modèle pour les jeunes générations, je m'adresse maintenant à vous directement", a également écrit Fischer.

Chers amis, J'aimerais vous parler aujourd'hui avec ce billet et utiliser pour la première fois les médias sociaux ...

Publié par Helene Fischer le jeudi 19 avril 2018




SWAN NE VEUT PLUS ÊTRE UN GARÇON SIRÈNE… (Novembre 2020).



Hélène Fischer, Kollegah, Farid Bang, Facebook, Hélène Fischer, Écho 2018, Kollegah et Farid Bang