Parce qu'elle n'a pas d'enfants: Jennifer Aniston a l'impression d'être une "marchandise cassée"

Jennifer Aniston (49 ans, "Nous sommes les meuniers") travaille dans le secteur des médias depuis environ 30 ans. Dans une interview avec Molly McNearney (40), épouse du présentateur Jimmy Kimmel (50), actrice de longue date de l'édition américaine de "InStyle", parle entre autres de ses expériences avec le sexisme.

C'est ce que Jennifer Aniston a vécu

Lorsqu'on lui a demandé si Aniston avait déjà été agressée sexuellement, l'actrice explique que certains collègues l'ont certainement abordée de manière douteuse. Si cela est arrivé, elle vient de partir. Mais cela "n'a jamais conduit personne en position de pouvoir" à la mettre mal à l'aise. Personne n'a essayé d'exploiter ce pouvoir. "D'après mon expérience personnelle, certaines femmes de ce secteur m'ont verbalement [...] traitée verbalement", poursuit-elle.

Cependant, Aniston avait souvent lutté contre le sexisme, en particulier dans les médias. Là, les femmes seraient littéralement "prises à part" et laissées à "se faire concurrence les unes les autres sur la base de leur apparence, leurs vêtements et leurs accessoires superficiels". Si un couple de célébrités se sépare, c'est surtout la femme qui en est responsable. Elle le sait trop bien dans les gros titres sur elle-même.

Jennifer Aniston peut généralement en rire

"La plupart du temps, je peux m'asseoir et rire des fous titres parce qu'ils deviennent de plus en plus absurdes", poursuit Aniston. "Je suppose qu'ils répondent à un besoin du public, mais je préfère me concentrer sur mon travail, mes amis, mes animaux et sur la façon dont nous pouvons rendre le monde meilleur."

Les "idées fausses" qui "ne peuvent pas tenir un homme" ou que "Jen refuse d'avoir un bébé parce qu'elle est égoïste et engagée dans sa carrière" sont "assez fous" pour elle. Et elle n'a pas le cœur brisé, car elle a dû lire encore et encore. Personne ne sait ce qui se passe derrière des portes closes et ce qu'elle a vécu "médicalement ou émotionnellement". "Il y a cette pression sur les femmes pour qu'elles deviennent mères - et si elles ne le font pas, elles ont peur, ce n'est peut-être pas mon intention de me reproduire." Peut-être que c'est pour d'autres choses.

Cependant, elle a de l’espoir pour le mouvement #Metoo, pour lequel cela fait longtemps. "Mais il faut aussi que nous nous écoutions mieux", explique l'actrice. Cela inclut les hommes. "Ils doivent participer à cette conversation et lorsque tout le monde est en colère et agressif, les gens ont peur de se parler et il n'y a pas de conversation." La même chose s'applique à la politique. Il ne faut pas se rendre à la colère.

Et que dire des "Amis"?

Dans l'interview, Aniston aborde également des sujets plus légers. Par exemple, elle parle de la possibilité d'un retour de sa série culte "Friends". Avant la fin du spectacle, elle et ses collègues, Courteney Cox (54 ans, Monica) et Lisa Kudrow (55 ans, Phoebe) en ont parlé. Elle-même fantasme sur un retour, confesse Aniston. "C’était vraiment le meilleur boulot que j’ai jamais eu, je ne sais pas à quoi ressemblerait la série aujourd’hui, mais on ne sait jamais." Il y a tellement de redémarrages réussis. Elle savait que l'acteur Joey Matt LeBlanc (51 ans) en avait assez d'être interrogé, "mais peut-être que nous pourrons le convaincre." Sinon, elle pourrait juste tourner une sorte de "Golden Girls" avec Cox et Kudrow, plaisante Aniston.

Videotipp: Jennifer Aniston portait ce rouge à lèvres sur "Friends"


"ce n’est pas ça le féminisme !!!! ": Jennifer Lawrence (Septembre 2019).


Jennifer Aniston, Sexisme, Jimmy Kimmel, InStyle, Jennifer Aniston, Molly McNearney, Sexisme, #MeToo