Balade urbaine à Copenhague

Lone Scherfig

Lone Scherfig est assis comme une sirène sur la plagecomme si c'était le point de repère de la ville elle-même. À l'arrière-plan, la station balnéaire de Charlottenlund in the Sound. "C'est ce qu'il y a de mieux à Copenhague", a déclaré le jeune homme de 43 ans, en s'emparant du bikini du sac à main Prada. "La ville est devenue belle depuis que l'eau est aussi claire qu'elle l'était dans les temps anciens."

Nous avons rencontré Lone Scherfig à "Amokka", un grand café du quartier d'Østerbro, où de nombreuses personnes se rendent. Nous ne la connaissions pas, juste son film. "Italian for Beginners" a remporté l'Ours d'argent 2001 à la Berlinale. Qu'est-ce qu'une femme dont le film doit être vu dans plus de 35 pays à travers le monde, dans sa ville, à Copenhague, aime? Alors nagez, la proximité de la mer. Le Théâtre Royal, où sa mère était enseignante à l'école de ballet et où Lone rêvait de nombreuses après-midi dans l'auditorium alors qu'il était enfant. Ou parcourir les marchands de junk.



À la plage de Bellevue.

Dans le quartier étudiant de Nørrebro, nous nous promenons de boutique en boutique, du mobilier rustique français à la salle de conférence avec un méli-mélo de trésors, en passant par le magasin de lampes jusqu'à la "DK moderne". Voici des canapés en teck minces, des bancs et des buffets simples. Lampes Poul Henningsen, chaises Arne Jacobsen, l’élégance légère des années 50 et 70.

Quand Lone est allé à l’école et plus tard, quand elle a étudié, le Danemark était un pays qui essayait de compenser les différences sociales. Un pull épais, une chemise de pêcheur par-dessus, une écharpe autour du cou et des chaussures de bois aux pieds: cela suffisait dans les cercles pour être considéré comme habillé. "La mode est devenue beaucoup plus importante ces dernières années", a déclaré Lone. Cela reflète le développement social: là aussi, le fossé entre riches et pauvres se creuse. Les gens veulent montrer qui ils sont. Et les jeunes designers sont en train de conquérir des passerelles internationales.



Repère: La Petite Sirène.

Juste à l'extérieur de la ville se trouvent les studios de Zentropa, la société qui a produit le film Lones "Italian for Beginners". Lone Scherfig fait partie de ces jeunes réalisateurs qui suivent le "voeu de la pureté" du groupe "Dogma 95": ils tournent avec la caméra portable, sans phares, sans musique ajoutée, les acteurs façonnent la situation et non les machines à illusion. "S'il pleut le jour du tournage, alors il pleut juste dans le film", est une règle de dogme. Un grand hall d’équipement ouvert est le cœur de Zentropa. C'est vendredi, l'heure de la réunion hebdomadaire de l'équipe. Les cinéastes sont assis et accroupis et se penchent sur les meubles éraflés.

garde Parade



Nous allons à Tivoli avec sa fille Feline et son amie. L’amusement de ce parc va des montagnes russes au menu gastronomique, des salles de jeux au ballet, et laisse également la place à une promenade sous de vieux arbres. Dans le "théâtre chinois du paon", le rideau s'ouvre. Plus précisément, parce que l’énorme paon mécanique abaisse les plumes de la queue, ce qui bloque sinon la vue de la scène. Une merveille de technologie de 1874. Deux fois par jour, Pierrot apparaît ici. Des foules de gens se sont rassemblés devant la petite scène baroque.

Pour finir, nous roulons une fois de plus en direction de Charlottenlund. Achetez une boîte de spécialités japonaises à emporter chez Strandvej, à Sticks'n'Sushi, "le meilleur du nord de l'Europe", jure Lone, puis se rend à un pique-nique sur la plage. Avec des gens sympas qui se rencontrent pour un repas en plein air, avec une nappe, des bougies, des verres raffinés et des mets délicieux - cela aussi est typiquement danois.

Info voyage Copenhague

Plage de Copenhague

hôtels Plage de Copenhague: juste sur le port, mais à quelques minutes à pied du centre-ville. Les chambres sont petites mais confortables. Un petit-déjeuner buffet copieux composé de spécialités danoises, comme du pâté de foie et des rouleaux de pâte feuilletée. DZ / F à partir de 180 euros (Havnegade 37, tél. 33489900, www.copenhagenstrand.dk). Kong Arthur: Hôtel familial situé en plein cœur de la ville, au calme au bord d’un des lacs. DZ / F à partir de 204 euros (Tél. 33111212, Fax 33326130, www.kongarthur.dk). Ibsen's Hotel: un peu moins cher, mais moins agréable de l’intérieur, au coin de la rue. DZ / F à partir de 164 euros (Vendersgade 23, tél. 33131913, fax 33131916, www.ibsenshotel.dk). Radisson SAS Royal Hotel: un monument vivant du designer Arne Jacobsen. La tour construite en 1960 était entièrement meublée selon ses desseins. Maintenant, il vient d'être rénové, en hommage aux temps modernes. Et le service est correct. DZ / F le week-end à partir de 213 euros (Hammerichsgade 1, Tél. 33426000, Fax 33426100, www.radissonsas.com). Guldsmeden: nouvel hôtel familial avec lits à baldaquin, service amical et petit-déjeuner écologique.DZ / F à partir de 146 euros (Vesterbrogade 66, Vesterbro, tél. 33221500, fax 33221555, www.hotelguldsmeden.dk). Hôtel Bethel Sømandshjem: Il n'est plus nécessaire d'être marin pour trouver un lit ici. Simple, mais d'accord. L'emplacement juste sur le port de Nyhavn est idéal pour ceux qui veulent explorer la ville à pied et qui aiment sortir le soir. DZ / F à partir de 106 euros (Nyhavn 22, tél. 33130370, fax 33158570). www.hotel-bethel.dk.

Camping Charlottenlund Fort: Le conseil de Lone Scherfig pour ceux qui trouvent les hôtels trop chers à Copenhague. L'endroit est juste sur l'Øresund, et pourtant vous êtes rapide en bus dans le centre-ville. Les adultes paient neuf euros par jour dans la tente, les camping-cars et les voitures coûtent trois euros de plus. Attention: Apportez votre tente, vous ne pouvez pas louer (Strandvejen 144B, Charlottenlund, Tel. 38623688, Fax 39610816, www.campingcopenhagen.dk).

restaurants

Smørrebrøder

Ida Davidsen a 177 Smørrebrøder sur la carte (magasin Kongensgade 70, tél. 33913655). Sult est traduit par faim et est une citation: Le nom de ce restaurant chic et cool dans la salle de cinéma fait référence à une bande de théâtre, qui a le statut de culte au Danemark. Menu à six plats à 57 euros, plat principal, patate cuite au four avec salade "Red Bull Blood", courgettes grillées, mousse de concombre et Steinbeißerrogen, 25 euros (Vognmagergade 8 b, tél. 33743417). Café Sommersko: parfait pour une pause shopping (Kronprinsensgade 6, Tel. 33148189). Luftkastellet: Du soleil sur le visage, du sable entre les orteils, une bière bien fraîche, une belle compagnie et des prix abordables: le quai devant le vieil entrepôt est devenu une super dépendance pour les douces soirées d'été. Fête souvent les vendredis et samedis (Strandgade 100 B à Christianshavn, www.luftkastellet.dk). Autour du St. Hans Torv Il y a de nombreux restaurants et pubs à Nørrebro. La chatte à gogo par exemple. Club sandwich au poulet 9 euros, steak d'agneau aux asperges 17 euros. Vega: l'étoile dans le ciel nocturne. C'est là que se produisent les meilleurs DJ danois. Si vous n'avez pas envie de danser, vous pouvez siroter un mojito un étage dans le salon Vega (Enghavej 40, tél. 33257011).

shopping

Kronprinsengade

Les vêtements deviennent un peu différents lorsque les stylistes danois les conçoivent - un peu plus audacieux, plus coloré, plus froid ou plus simple. Si vous aimez une tenue individuelle, vous devriez faire des emplettes dans les petites rues du centre-ville, en particulier dans les rues commerçantes. Kronprinsensgade - mais aussi dans le grand magasin Illum. Quelques-uns des labels danois les plus en vogue actuellement: Munthe et Simonsen, Baum und Pferdgarten, Punk Royal, Bruuns Bazaar, Klaus Samsøe, Sand et (pendant de nombreuses années): Nørgaard paa Strøget, où Fashion Addicts possède non seulement la collection maison mais aussi les joyaux des ateliers de designers danois et internationaux (Frederiksberggade 11 et Amagertorv 13, Mads Nørgaard Amagertorv 15, tous situés au centre). Summerbird Chocolaterie fabrique la massepain la plus savoureuse d'Europe et la transforme en chocolats et bisous au chocolat (Kronprinsensgade 11, Tel. 33938040). Dans la petite usine de Bolcher de Sømod vous pouvez regarder comment les bonbons sont fabriqués. 70 variétés colorées (Nørregade 36, magasin 24). Un plaisir royal d’achat est offert par les magasins de la AmagertorvIci vous trouverez la célèbre porcelaine de Royal Copenhagen, le verre et le cristal de Holmegaard, l'argent de Georg Jensen. Bolighus d'Illum la porte suivante a les plus belles pièces pour l'intérieur: meubles, lampes, ustensiles de cuisine et cadeaux de fantaisie. dans le Bodum-Hus Il y a non seulement la célèbre cafetière, mais aussi des objets colorés pour le ménage et le bureau sur quatre étages (Østergade 10). Conception, par exemple, à Paustian, un magasin unique sur le port nord, conçu par l'architecte Jørn Utzon et rempli des chefs-d'œuvre de designers danois et internationaux (Kalkbrænderiløbskaj, Østerbro). modern.dk: Marché de seconde main pour les classiques de la décoration intérieure danoise (Ravnsborggade 6, Nørrebro). Fisk: Meubles, objets d’artisanat, vêtements à la mode - une grande partie d’occasion, une partie du neuf usagé. En plus un café et un coin avec des produits du commerce équitable. Une idée intelligente de Folkekirkens Nødhjælp, l'homologue danois de "Pain pour le monde" (Krystalgade). Antiquaires et brocanteurs à Ravnsborggade à Nørrebro.

Ne manquez pas

VandkulturhusetIdéal pour les jours pluvieux. Admission 6 euros, pour les enfants de 2 à 14 ans 4 euros (Tietgensgade 65). Louisiane: à environ 35 kilomètres au nord de Copenhague, l’un des plus beaux musées d’art moderne au monde. Vous devez prévoir suffisamment de temps pour profiter du jardin au-dessus de l’Øresund. Exposition spéciale "Master Portraits" avec des images du photographe vedette Arnold Newman, par exemple. de Woody Allen, Piet Mondrian, Andy Warhol et Igor Stravinsky (du 27 mai au 31 août). Tous les jours. De 10h à 17h, du mercredi à 22h (Gamle Strandvej 13, depuis la gare de Humlebæk à environ 15 minutes à pied ou en bus 388. Tél. 49190719, www.louisiana.dk). excursions en kayak: Si vous avez envie de vivre la ville depuis l'eau, alors Kajak-Ole est l'endroit pour vous. Visites guidées pour débutants et avancés. À partir de 22 euros par personne (tél.32 54 14 40, www.kajakole.dk). Jazz festival: Du 4 au 13 juillet, toute la ville bascule. Plus de 600 concerts dans des bars, des salles de concert et des scènes en plein air. Défilé de musique tous les jours (www.jazzfestival.dk).

En ville Si vous arrivez en voiture, vous commettez une grave erreur: le stationnement (et le stationnement) coûtent une fortune, le stationnement gratuit n’est presque rien. Plus facile à déplacer avec les bus et les trains. Avec la Copenhagen Card (dans toutes les informations touristiques), vous pouvez utiliser tous les transports en commun et accéder à 70 musées et autres avantages (22 euros pour 24 heures, 53 euros pour 72 heures, enfants 12 euros / 30 euros). A propos: Depuis octobre 2002, Copenhague dispose d'un métro avec des trains et des gares conçus de manière hypermoderne.

téléphone Indicatif régional pour le Danemark 0045, suivi du numéro à huit chiffres sans indicatif régional.

d'info Office du tourisme danois, Glockengießerwall 2, 20095 Hambourg, téléphone 040/320210, fax 32021111, www.visitdenmark. com.

À Copenhague: Danmarks Turistråd Vesterbrogade 6 jours, téléphone 33111415, fax 33931416.

Les adresses préférées de Lone Scherfig

Tivoli

Tivoli: Parc d'attractions depuis 1843. Ouvert de mi-avril à fin septembre de 11h à 23h au moins, de mi-novembre à Noël de 11h à 22h (Vesterbrogade 3, tél. 33151001, www.tivoli.dk). Le sommelier: Restaurant gastronomique dans le centre - excellente cuisine française et quatre sommeliers professionnels servant des vins délicieux, menu à 43 euros (Bredgade 63-65, Copenhagen K, tél. 33114515). Restaurant Tivolihallen Frogster: déjeuner danois traditionnel. Sandwichs à partir de 5,50 Euro (Vester Voldgade 91, Tel. 33110160). Sticks'n'Sushi: Les Danois trouvent également qu’environ 40 euros coûtent assez cher pour dix sushis avec soupe miso et crème glacée à base de thé vert - et ils viennent toujours ici pour leur fraîcheur et leur qualité. Dans le restaurant du Nansensgade 59, vous devriez réserver (téléphone 33111407), à emporter à Nansensgade 47, Øster Farimagsgade 16b (les deux au centre) et Strandvejen 195 à Hellerup. Amokka: Café et café avec un design amusant et des idées étranges. Ainsi, la cuillère au Café Choco Latte (environ 5 euros) est recouverte de chocolat. Si vous cherchez un souvenir: Voici une peinture corporelle faite de chocolat pur. Peindre, lécher. Bien sûr, il a aussi bon goût sur le pain blanc (Dag Hammarskjölds Allé 36? 40, Østerbro, Tél. 33253535). Rud. Rasmussen Snedkerier: Salles d'exposition de l'atelier de menuiserie traditionnelle (Nørrebrogade 45, Nørrebro, tél. 35396233). Musée de ThorvaldsenDédié au sculpteur danois Bertel Thorvaldsen et regorgeant de sculptures qui semblent appartenir à l'Antiquité (Bertel Thorvaldsens Plads 2, du mardi au dimanche de 10h à 17h).

Bonne visite - Un safari urbain à Charleroi ! (Février 2021).



Copenhague, Lone Scherfig, promenade dans la ville, Danemark, lieu préféré, meubles, Prada, Berlinale, Europe du Nord, Kong, Danemark, Danemark, Copenhague, Kobenhavn, voyage, vacances, Scandinavie, Tivoli