Cuisine allemande: la maison dans l'assiette

La cuisine allemande, c'est la chance, c'est l'amour, c'est le retour au foyer

Bien sûr, il y a plus de nourriture à la mode que la cuisine allemande, plus noble, composée inhabituelle. Aliments qui ne déclenchent pas immédiatement une insuffisance cardiaque chez les nutritionnistes. Mais ni la nouvelle cuisine ni la gastronomie moléculaire, ni le sushi ni le carpaccio d’autruche n’ont cette particularité, cet effet "Te souviens-tu?"ce qui donne immédiatement le sentiment profond de sécurité.

Seule la cuisine allemande a: des plats que l’on connaît de chez nous et pour lesquels on ne cesse donc jamais de vivre longtemps, car ils font partie de la propre histoire. À chaque bouchée, des souvenirs sont réveillés: de beaux moments, de drôles, de gens bien-aimés qui se soucient, réconfortent et gâtent.

C'est vraiment vrai que manger, c'est plus que de la nourriture. Cuisine allemande c'est le bonheur, c'est l'amour, c'est le retour au pays - à la maison et avec soi-même. Celui qui goûte à la cuisine de son enfance est de retour. Peu importe jusqu'où il est parti.

Pizza, sandwich, kebab : révélations sur les grosses combines de la petite restauration - Reportage (Septembre 2019).


Déclaration d'amour, bouchée, rôti de porc, pâtes, cuisine, dumplings, civet de haricots, lardons, cuisine allemande