"Je suis une maman premium du troupeau"

Mon mari et moi vivons le modèle familial classique: Mathias gagne sa vie, je suis à la maison avec nos deux enfants. Neela-Josephine a 3,5 ans, Lennart, 16 mois. Depuis juin, je reçois 150 euros d’allocation de garde par mois pour Lennart. Donc, je suis une mère premium du troupeau. Celui qui reste à la maison pour collecter de l'argent de l'État. Et qui son enfant? mieux! ? Kita care retient. Bien sûr, ce n'est pas mon avis. Ce sont deux des arguments souvent invoqués par les opposants à l’argent de soin.

Cela m'agace.Tout d'abord, bien sûr, l'argent n'est pas suffisant pour compenser un revenu. 150 euros sont une goutte dans la main creuse. Par conséquent, je ne pense pas que beaucoup d’argent reste à la maison. Peu de familles ne peuvent tout simplement pas se le permettre. Que Mathias et moi ayons cette liberté de choix est un privilège. Deuxièmement, cela me gêne de prétendre qu'il est préférable de développer ses enfants lorsqu'ils arrivent à la garderie à l'âge de un an. Cela dévalue le travail éducatif des parents.



"L'allocation de garde d'enfants est une récompense pour le travail que je fais."

Je le vois ainsi: l’allocation de garde d’enfants est une récompense pour le travail que je fais. Une déclaration que les mères et les pères, qui s'occupent de leurs enfants à temps plein, peuvent se permettre beaucoup. Une déclaration qui aurait pu être nécessaire maintenant: Aujourd'hui, vous devez vous expliquer si vous décidez de vivre comme femme au foyer. Il est considéré comme dépassé, en tant que personne qui n'a pas reconnu les signes du temps: seuls les soins de l'extérieur peuvent être promus de manière optimale, vous vous auto-acidifiez à la maison.

Cette dévaluation affecte non seulement les ménagères, mais également tous les parents, y compris ceux qui travaillent. Comme s'il n'était pas possible d'éduquer ses propres enfants à des personnes compétentes. Pour moi personnellement, il était crucial dans notre décision que je souhaite enseigner à nos enfants nos valeurs et nos normes. Et je ne veux rien manquer. Les enfants grandissent si vite!



C'est pourquoi je ne suis pas un ennemi de la crèche, au contraire. Il est bon qu’il existe des offres de garde d’enfants, également dans notre pays. De nombreuses familles en dépendent et de nombreux éducateurs font un très bon travail. Notre grand aime son jardin d'enfants. Mais je pense que les familles devraient avoir la liberté de choix. Tout cela n’est pas rempli, comme je l’ai dit, personne ne peut vivre seul avec l’allocation de garde. Cela ne devrait pas être plus élevé, cela ne peut pas être financé. Mais c’est une bonne idée de reconnaissance et de renforcement. Et je pense aussi que cela profite aux enfants de la plupart des familles. Par exemple, nous achetons de l'argent, quels bons soins pour moi? et si vous aimez: promotion? les enfants ont besoin, comme du matériel d'artisanat ou des livres.

HAUL BLACK FRIDAY : BOOHOO , MANGO ... (Juillet 2022).



Allocation de soins, prime de troupeau, allocation de soin des troupeaux