Labaule & Erben: Harald Schmidt invente la série satire noir corbeau

Deux hommes en costume-cravate s'amusent au meurtre. Le patriarche éditeur Christian Labaule (Dietrich Hollinderbäumer) et son fils, ainsi que son successeur désigné, Gernot Labaule (Attila Georg Braun), se dirigent de bonne humeur l'un vers l'autre, chacun sur un Segway, vers un abîme. Celui qui freine le premier perd. Jusqu'à ce que le père demande au fils qui rit: "Où sont les freins?" Mais là, il est déjà trop tard - et le désastre chaotique suit son cours: la maison d'édition Labaule a besoin d'un nouveau leadership.

Il se trouve donc que l’esthète absolument sans valeur, mais très inoffensif, Wolfram Labaule (Uwe Ochsenknecht) prend son héritage et devient un éditeur. Au cours de sa vie antérieure, il passait la plupart du temps dans la piscine sur un matelas à air bleu lu par Adalbert Stifter, ou dans le Jaguar MK2 vintage, ou devant un jury littéraire.



Il souhaitait également faire son doctorat "Sur la division du sujet dans la littérature autrichienne sur l'exemple de la mélancolie", mais pour autant que l'énergie n'était malheureusement pas suffisante. De l'édition et de la presse, il n'a pas la moindre idée, peu importe, il s'appelle Labaule. Cependant, sa bonne volonté échoue toujours dans un monde moche.

La mini-série Satire maintenant disponible dans l'ARD-Mediathek

C'est ainsi que commence une satire noir corbeau sur une famille d'éditeurs de la province. La mini-série en six parties "Labaule & Erben" est un événement incontournable pour l'industrie allemande des médias (à partir du 10 janvier à 22 heures sur la télévision SWR et désormais dans la ARD-Mediatheque). Uwe Ochsenknecht (62 ans) brille dans le rôle de l'éditeur insolite Wolfram Labaule, tandis que la star de Fassbinder Irm Hermann (76 ans) joue sa mère intriguante.



L'idée de "Labaule & Erben" a été fournie par Harald Schmidt (61 ans). Le "Dirty Harry" de la scène médiatique allemande a pris les maisons d'édition allemandes comme modèle et a créé l'intrigue: "Schoengeistiger, fils d'éditeur, hérite d'un éditeur qu'il ne veut pas, car: C'était l'époque de sa présence ici à Cologne la presse a déclaré: "Il y a une dispute à la maison Dumont entre le père et le fils" et ensuite Hubert Burda, comme il l'a dit dans de nombreuses interviews, il a des difficultés avec son père au début et ainsi de suite ", a-t-il déclaré à" Allemagne Funk ».

Il est venu à Labaule en vacances dans la station balnéaire française à la mode de La Baule. Et aussi le titre "Labaule & Erben" vient de lui. "Avec Sat.1, cela aurait tourné à quelque chose du genre: Wolfram, la putain d'éditeur, à cause des études de marché", a déclaré Schmidt dans une interview avec "Süddeutsche Zeitung".

Le rôle d'invité est concevable



Harald Schmidt a exposé son idée dans un traitement de 13 pages et a en grande partie fixé les personnages. Les scripts ont été écrits par le célèbre trio d'auteurs HaRiBo (Hanno Hackfort, Richard Kropf, Bob Konrad), qui a également fourni le livre pour "4 Blocks". Réalisé par Boris Kuntz ("Hindafing").

Harald Schmidt, qui en tant que directeur de la croisière, Oskar Schifferle, a une réservation ferme sur le "navire de rêve", n'apparaît pas sur "Labaule & Erben" lui-même. Si une deuxième saison est tournée pour laquelle il a des idées concrètes, mais il peut certainement imaginer un rôle d'invité.

Harald Schmidt über sein neues Projekt "Labaule und Erben" (Septembre 2020).



Harald Schmidt, Uwe Ochsenknecht, héritier, ARD, SAT.1, Labaule et Erben, Harald Schmidt, Uwe Ochsenknecht, série satire