• Février 28, 2021

Uma Thurman: Quel est votre look préféré?

Look 1: la diva

Voici à quoi ressemble une diva. Le look: un mélange de distance et d'arrogance. Les cheveux: simples et élégants. La tenue: noble. Seuls les accessoires inappropriés détruisent un peu l'image globale. Il t'a pardonné, Uma!

Sur la page suivante: L'instituteur

Look 2: l'instituteur

Mme Thurman, ce n'est pas comme ça que vous la connaissez! Elle ressemble à la jolie institutrice d'à côté avec ses cheveux bruns et ses lunettes. Mais quel est le but de cette chaînette XXL autour du cou?

Sur la page suivante: Bienvenue dans les années 80!



Look 3: Bienvenue dans les années 80!

Voyage dans le temps complaisant? Cela a fonctionné pour Uma. Elle a voyagé avec la tendance de la mode dans le passé et a l'air incroyablement fraîche et jeune. Ou l'image est peut-être des années 80? D'une manière ou d'une autre: le style est Mme Thurman - nous voulons fermer les yeux sur le blazer satiné difforme.

Page suivante: beauté de la plage

Look 4: beauté de la plage

Un look comme frais de la plage. Les cheveux séchés à l'air, appliquèrent rapidement un peu plus de mascara et de brillant à lèvres, se glissèrent dans la robe, les boucles d'oreilles. Fait. Très sympa. Il y a une ambiance de vacances.

Sur la page suivante: Aloha!



Regarde 5: Aloha!

Robe Batik et collier de fleurs Aloha? Pas vraiment une tenue de tapis rouge. La prochaine fois, s'il vous plaît, un peu plus de glamour!

Sur la page suivante: Miss Sunshine

Look 6: Miss Sunshine

Bonne mine, femme "bonne humeur"! Et avec un effort minimal: la coiffure et le maquillage semblent placés avec désinvolture. Le message: il suffit d'être heureux, de bien paraître.

Sur la page suivante: Choisissez le look qui conviendra le mieux à Uma Thurman!

Quel regard préfères-tu? Votez!

Regarde 1



Regarde 2

Regarde 3

Regarde 4

Regarde 5

Regarde 6

Persée et Méduse - FEAT LES COPAINS - Le relooking mythologique #4 (Février 2021).



Uma Thurman, Quentin Tarantino, Arpad Busson, Kill Bill, Fiction Pulp