Inculte! "Pourquoi je n'éduque pas mon enfant"

Nous n'éduquons pas Nana

À mesure que Nana grandit, elle se dit "sans instruction". Ce n'est pas un style parental, mais une attitude. Parce que c'est exactement ce que lui et mon mari ne font pas.

Nana n'a pas besoin de manger ni de se brosser les dents contre sa volonté. Si elle est d'humeur à recevoir un reçu au chocolat, elle en sort un de son paquet sucré.

Nana décide si elle met une veste. Ainsi, l'hiver dernier, notre enfant de deux ans a sauté dans la cour de récréation à cinq degrés en pull. Bien sûr, il y a des regards. Je ne réagis pas Pourquoi faire sienne ma sensation de froid? Et comment Nana est-elle supposée apprendre comment son corps tourne?

Quand quelqu'un me parle, je dis à Nana que c'est elle seule qui décide parce que nous n'éduquons pas - et que nous récoltons beaucoup de malentendus. "Elle danse sur son nez, elle sera une brute!" commentaires typiques. Ne pas éduquer,? Cela ne semble pas nuire à l'enfant, mais à la société dans son ensemble. Parce que l'on crée soi-disant des égoïstes.



Les formes signifient toujours se déformer

Je le vois différemment. L'éducation est basée sur un fossé de pouvoir. Celui qui a le pouvoir façonne l'autre. Ce qui signifie toujours se déformer.

Il est grondé, puni et menacé, devise: Si vous ne venez pas immédiatement, vous ne devez plus regarder la télévision! L'éducation n'est pas un enseignant, mais un juge. Il évalue le comportement de l'autre et sanctionné si nécessaire. Je ne veux pas être comme ça.

"Alors votre enfant peut courir dans la rue?", Ai-je entendu des éducateurs. Bien sûr que ce n'est pas permis. Je ne laisse pas non plus un adulte courir devant une voiture et je ne l'éduque pas non plus.

"Sans éducation" n'exclut pas les règles et non

Je n'abandonne pas mon autorité. Plus précisément, je m'entraîne à marcher dans la rue avec Nana, en lui montrant que les ordures ne sont pas sur le sol, mais à la poubelle, et si elle jette du sable à un autre enfant, je dis que ça fait mal à l'autre , si nécessaire, je vais la chercher et laisser la situation.



Je prends les besoins de Nanas aussi importants que les miens et souhaite que mon enfant apprenne de manière autonome. Nana peut regarder la télévision quand elle le souhaite - bien sûr, des programmes qui correspondent à son âge.

Si elle n'est pas fatiguée le soir, je ne la forcerai pas à se coucher; Mais quand je suis fatigué, je ne me frotte pas avec elle dans le salon. Parfois elle se fâche. J'accompagne ça. Je la console et lui explique pourquoi elle est triste. Je cherche des solutions. Parfois elle en prend un, alors peut-être que nous lisons un livre, parfois elle continue à faire rage, c'est bien aussi.

J'ai moi-même été éduqué, mais je savais très tôt que je ne voulais pas gronder mon enfant. J'ai beaucoup lu, finalement je suis tombé sur "sans instruction".

Beaucoup mais compris mon mari et moi seulement dans la vie quotidienne. Par exemple, en regardant la télévision et en grignotant: Seulement si nous lui faisons confiance, elle aura la possibilité de s'autoréguler. Cela fonctionne: certains jours, cela ressemble et grignote beaucoup, puis rien pendant des jours.



"Sans instruction" ne sont pas automatiquement des tyrans

Il est important pour moi que nous, les parents, n’ayons jamais transféré la responsabilité à Nana. Je ne laisse pas Nana s'asseoir devant la télé et profiter de la paix, mais lui faire des offres, elle connaît la forêt et aime creuser dans le sable. En plus d'un panier de collations gratuit, il y a un panier de fruits.

Nana grandit délibérément sans kit. J'étudie, mon mari travaille, ça marche très bien. "Et l'école?", Je l'entends déjà. Honnêtement: je n'y vois aucun problème. L'éducation ne garantit pas qu'une personne "travaille" plus tard dans la vie. Tant de gens ont du mal à s’adapter - les moins d’entre eux sont négligés. Et non éduqués ne sont pas automatiquement des tyrans.

Et je pense que c'est incroyable quand même: un enfant qui réussit est un tyran. Cependant, les parents mettent si souvent leur volonté au-dessus de celle de leurs enfants. L'enfant doit faire ce qu'il veut. Et combien de fois les parents réagissent-ils sans réfléchir sans rien!

Un petit exemple: l’autre jour, Nana a voulu couper des bâtons de bretzel avec le couteau de ses enfants. Sur le tapis du salon! Bien sûr, j'ai aussi d'abord pensé: non! Mais pourquoi Parce que ça fait de la crasse? Pas la norme? Je l'ai laissée faire, elle s'est amusée et j'ai aspiré les miettes en une minute.

Fiona Lewald Elle écrit sur son quotidien avec Nana et ses réflexions sur la (non) éducation un blog: www.unverbogen-kindsein.de.

LES PÉDAGOGUES SONT DES MANIPULATEURS ???? (Janvier 2022).



Parenting, style parental