• Juin 14, 2024

Fou! C'est pourquoi le vibrateur a été VRAIMENT inventé

Le vibrateur? une très belle chose! La pièce a été inventée à la fin du 19ème siècle par un médecin nommé Joseph Mortimer Granville. Mais pas pour les femmes? mais ses collègues masculins!

Remède pour "l'hystérie" féminine

Déjà éprouvé dans l'Antiquité, le désir féminin de gratification sexuelle était considéré pendant des siècles avant tout comme une chose: une maladie. Hippocrate, au nom duquel les médecins prêtent encore serment, a compris la prétendue "hystérie" de ses patients comme un trouble gynécologique qui se développe dans l'utérus et provoque l'accumulation de leurs humeurs. Les symptômes de cette "maladie" allaient de maux de tête à douleurs abdominales, insomnie et dépression. Ce que les médecins ne pouvaient pas expliquer autrement, ils ont diagnostiqué une hystérie. La thérapie la plus courante pour cette "maladie": créer une main, environ une ou deux fois par semaine!



Sans blague: le seul moyen de résoudre le problème des humeurs, croyait-on, avec l'aide d'un massage génital pour déclencher une "crise hystérique" (c'est-à-dire un orgasme), qui rétablit le tout. Jusqu'à présent, si dérangeant (ou fou ou quoi que vous pensiez à ce sujet ...)!

Épidémie hystérique

Cependant, cette méthode de traitement est devenue problématique au 19ème siècle. Eh bien, en vérité, cela a toujours été le cas, mais au 19ème siècle, les professionnels de la santé en sont venus à la conclusion que cela ne pouvait pas continuer ainsi? L'hystérie est devenue un diagnostic de tendance. La tradition veut que dans la seconde moitié du siècle, les trois quarts des femmes aux États-Unis souffrent de cette maladie. Les médecins traitants étaient débordés.



Jusqu'à ce que le physicien britannique Mortimer Granville présente en 1883 son "Granville Hammer", le premier vibrateur à commande électrique! Bien que l'inventeur ait lui-même affirmé qu'il n'avait pas utilisé le dispositif sur des femmes et ne l'avait pas développé du tout. Mais ses collègues ne se sont pas arrêtés à utiliser l’arme miracle pour lutter contre l’hystérie et épargner leurs muscles de l’avant-bras surchargés. Bientôt, le "Granville Hammer" appartenait au répertoire standard de tout cabinet médical bien garni.

Le fait que les femmes puissent facilement se "soigner" avec le vibrateur n'est venu que quelques années plus tard, au début du 20ème siècle.

Eh bien, d’une manière ou d’une autre, typique… Mais avant de commencer à nous révolter en pensant que notre jouet sexuel préféré avait été inventé pour les hommes, Bock et la masturbation chez la femme étaient considérés comme une maladie: Quiconque voudrait avoir (et utiliser) un "Granville Hammer" dans son tiroir de chevet peut ...

L'histoire des SEXTOYS (Juin 2024).



vibreur