Veronica Ferres dans "The State Affair" - doit-il en être ainsi?

Chers rédacteurs Sat1,

Vous devez m'expliquer quelque chose: pendant des jours, des affiches, des publicités et des publicités me disent que vous montrez un téléfilm drôle et fou: "The State Affair". Le contenu est-il aussi drôle que vous voulez nous faire croire?

Veronica Ferres (poussin) est chancelière (prust) et a eu des relations sexuelles avec le président français (BWAHAHAHA!) ... totalement fou, non? Bien sûr, il y a aussi des moments sérieux: dans la bande-annonce, la chanteuse de Veronika avec beaucoup de castor dans sa voix dit des choses comme "J'aime ce travail et je l'aime!" et, de façon dramatique, il faut choisir entre le devoir et la passion. Cela sonne comme le meilleur divertissement, non?

Curieusement, les réactions aux affiches "Staatsaffären" dans ma région ont été à peu près les mêmes que celles de la chroniqueuse Julia Karnick de ChroniquesDuVasteMonde:

Posté par Julia Karnick.

Cher Sat1-Redaktion: Êtes-vous surpris? Probablement pas, non? Je suis sûr: Après le scénario "Nous faisons le même film comme d'habitude, mais cette fois-ci, il s'agit du FÉDÉRAL CHANCELLOR", vous vous êtes regardé avec une légère honte. appuyé sur le téléphone de casting.

Mais un film vraiment amusant? N'a jamais été prévu. Jetez un coup d'œil à la bande-annonce de votre chef-d'œuvre:

Voilà donc votre figure de proue, la meilleure blague censée nous faire goûter le film. Ce n'est pas un gag, c'est un espace réservé, un simulateur de punch, une promesse subliminale: "Regardez, on a presque envie de rire! Restez à l'écoute, un jour, il y aura quelque chose de réel drôle! "

Mais vous ne vous inquiétez pas si nous rions réellement, l’essentiel est que nous restions devant la télévision assez longtemps pour ne pas rater le prochain bloc de publicités.

"Attendez!", Je vous entends crier alors que vous vous réveillez une seconde de votre léthargie, "ce n'est qu'une comédie légère, un journaliste typique, toujours tout doit être exigeant." Mais c'est le problème: j'aime les comédies romantiques. J'aime les divertissements légers, amusants et rien d’autre. Mais sur ce point, vous avez complètement échoué avec "l'affaire d'État" et vos autres "événements télévisés": même un divertissement superficiel doit avoir une étincelle d'inspiration et ne doit pas être arrêté et ridicule du début à la fin. Il suffit de rassembler les restes de "The Superweib", "La Boum" et une série "Tagesschau" ne suffit malheureusement pas.

Mais je ne vous dis rien de nouveau. J'espère juste, chers rédacteurs de télévision, que les plaintes du public finiront par vous mettre trop sur les nerfs. Que vous regardiez, ce que nos pays voisins produisent pour de grandes séries (la politique à la télévision, qui "seulement" devrait divertir? Regardez ici!), Et que vous écoutez quand quelqu'un de votre propre industrie a le poing sur la table.

Après tout, au moins un fan attend avec impatience la diffusion du "Staatsaffäre":

Affiche accrochée partout ... # DIETAATSAFFÄRE !! Mardi à 20h15 le moment est venu !!! pic.twitter.com/6iDihmnJH6

? Veronica Ferres (@VeronicaFerres) 28 août 2014

My Friend Irma: Lucky Couple Contest / The Book Crook / The Lonely Hearts Club (Septembre 2019).


Veronica Ferres, SAT.1, Veronica Ferres, Télé, Sat1, Chancelier, Affaire de l'État, Comédie