Sans modèles: Notre titre femmes dans une interview

Anja Frenkel, architecte et titre face à la question 03

ChroniquesDuVasteMonde: Comment avez-vous entendu parler de la campagne "Sans modèles"?

Anja Frenkel: Fin octobre, Sabine Eichstedt, rédactrice mode de ChroniquesDuVasteMonde, m'a appelée. Elle s'est présentée il y a un an et m'a demandé si je souhaitais avoir un défilé de mode dans la campagne "Sans modèles" de ChroniquesDuVasteMonde. Bien sûr, j'en avais entendu parler dans la presse et bien sûr, j'en avais envie!

ChroniquesDuVasteMonde: Quelle a été votre motivation pour rejoindre l'action?

Anja Frenkel: Curiosité. Quelque chose de nouveau pour essayer quelque chose de différent. Faites-le et voyez ce qui se passe.



ChroniquesDuVasteMonde: Et comment avez-vous réagi lorsque vous avez appris que vous étiez photographié sur la couverture de ChroniquesDuVasteMonde?

Anja Frenkel: Une couverture de ChroniquesDuVasteMonde n'a même pas été envisagée. Mais comme le tournage s’est très bien déroulé, le photographe doit présenter quelques suggestions de couverture. Cependant, je n’ai pas poursuivi cela et j’ai calculé aucune chance pour moi. Bien entendu, j'étais heureux quand j'ai reçu l'appel. Et quand j'ai découvert laquelle des huit photos que vous avez choisies, j'ai été totalement surprise. Avoir un highheel dans la bouche et se mettre sur la couverture, c'est génial.

ChroniquesDuVasteMonde: Étiez-vous très excité avant le tournage?



Anja Frenkel: J'étais curieuse de savoir à quoi s'attendre, mais je n'étais pas vraiment excitée. J'ai eu un bon sentiment depuis le début. En outre, le photographe et l'éditeur de mode ont déjà fait connaissance deux jours auparavant lors d'un dîner. Donc, je savais qui et à quoi s'attendre.

ChroniquesDuVasteMonde: Avez-vous aimé passer à un autre rôle?

Anja Frenkel: C'était un nouveau sentiment excitant. Je me suis laissé entrer et je me suis amusé avec.

ChroniquesDuVasteMonde: Avez-vous eu du mal à vous détendre devant la caméra et l'équipe?

Anja Frenkel: Non. L'équipe était géniale, l'atmosphère était plutôt détendue. Je me sentais entre de bonnes et professionnelles mains.

ChroniquesDuVasteMonde: Qu'est-ce qui vous a le plus plu?

Anja Frenkel: Explorer un nouveau métier tout en découvrant des parallèles avec mon travail d'architecte, tels que le traitement des couleurs, de la lumière et des surfaces. Et bien sûr, l'abondance de réactions positives après la publication du magazine.



ChroniquesDuVasteMonde: Avez-vous eu le goût à la fin?

Anja Frenkel: Bien sûr, toujours heureuse!

???? Entretien d'embauche Questions et Réponses exemples (coaching emploi par Yves Gautier) (Septembre 2020).



Titre Dame, Modèle, Caméra, Environs