Wiglaf Droste: l'écrivain et chanteur est décédé

L'écrivain et chanteur Wiglaf Droste est décédé mercredi soir à Pottenstein (Haute-Franconie) après une courte maladie grave. Cela a été annoncé par le quotidien "Junge Welt" avec un communiqué de presse faisant appel au "cercle de famille le plus proche". Le journal "Leipziger Volksnachrichten" a rapporté, citant le cercle d'amis également de la mort de l'auteur.

Le satiriste a écrit régulièrement pour le "monde jeune" pendant 25 ans. Depuis janvier 2011, il avait une chronique quotidienne. Le dernier sujet était l'explication selon le bonheur du mariage en Franconie. Droste est né en Westphalie à Herford. Après avoir obtenu son diplôme, il est allé à Berlin. De sa vie, il a notamment travaillé pour le quotidien "taz", des années 1990 à 2006, notamment en tant que pigiste pour la page satirique "La vérité". De même, il a publié de 1989 à 1991 dans la satire magazine "Titanic".



De 1999 à 2013, il a co-édité le magazine "Chefs own stove" avec le célèbre chef de télévision Vincent Klink (70 ans). L'année dernière seulement, il a reçu le prix satirique "Göttinger Elch", plus tôt le prix Anette von Droste Hülshoff (2005) et le prix Ben Witter (2013). Jusqu'à récemment, il écrivait des textes. Ses dernières œuvres publiées sont "Der Kater Humpelkumpel und ich" (2017) et "Cold Showers, Warm Rain" (2018).

Nachruf auf Wiglaf Droste | ttt (Avril 2021).



Haute-Franconie, Wiglaf Droste, mort, mort, mort, Göttinger Elch, La gueule de bois Humpelkumpel et moi